mardi 13 décembre 2011

Le drapeau palestinien flotte à l'UNESCO

Le drapeau palestinien a été hissé aujourd'hui mardi 13 décembre à Paris, siège de l'UNESCO, en présence de Mahmoud Abbas. Il s'agit de la première reconnaissance de l'État palestinien par une des agences de l'ONU. La décision avait été prise le 31 octobre 2011, faisant de la Palestine le 195e membre de l'institution. Rappelons que  la Palestine dispose à l'ONU du statut  d'entité observatrice.
Photo : Reuters/Benoît Tessier


vendredi 2 décembre 2011

Parution : " Quand la Bretagne Pavoise "

Notre collègue Patrice de la Condamine membre de la Société française de vexillologie nous signale la sortie de son dernier ouvrage intitulé : " Quand la Bretagne pavoise, essai sur les emblèmes d'un pays ", qui retrace l'histoire des emblèmes bretons depuis les temps anciens.
L'auteur,  passionné par la Bretagne s'est attaché à ne pas se limiter à la vexillologie, mais à expliquer les aspects les plus divers des sociétés humaines dont elles jalonnent le parcours.
L'ouvrage contient 122 pages dont 17 en couleur, avec 127 emblèmes.  Pour commander à l'auteur, contacter la SFV :  secretaire@drapeaux-sfv.org 

Patrice de la Condamine, Prix du meilleur conférencier

Patrice de la Condamine rentre de Washington où il a reçu le 1er prix de vexillologie, la science des drapeaux, devant plus de 40 conférenciers du monde entier. "Le drapeau est avant tout un territoire mental, il faut faire abstraction des limites géographiques car derrière le drapeau il y a un message, une histoire de groupes humains". C'est en développant ce concept que celui qui écrit depuis l'âge de 12 ans a conquis le jury. Fils de l'historien Pierre de la Condamine à qui il a consacré une biographie, Patrice est passionné par la Bretagne, la Celtitude et l'Océan. Il est attiré également par le Portugal qui possède des points communs dit-il. "Avant d'enseigner le portugais en France, j'ai enseigné le français à Lisbonne, j'en garde un souvenir très fort". Il vient de publier Quand la Bretagne pavoise et il avoue n'avoir jamais eu l'angoisse de la page blanche. Il travaille aujourd'hui au collège d'Ossau près de Pau où, passionné de langues étrangères, il apprend le japonais avec ses élèves en communiquant par Internet avec le Japon.

Article intégral de Éric LESCAUDRON paru dans le quotidien Presse-Océan du 30 décembre 2011

NB : l'intervention de Patrice de la Condamine portait sur les drapeaux des langues construites



jeudi 29 septembre 2011

Un petit lexique de vexillologie

Pierre Daniel de Losada, “diplômé en vexillologie… héraut d'armes et expert reconnu”, auteur de plusieurs ouvrages d'héraldique, vient de faire paraître un Petit lexique de vexillologie qui a le mérite de recenser plus de 250 termes d'Abaisser le pavillon à Zooïde.
Malgré quelques confusions, notamment entre drapeau et pavillon, et la présence de termes qui n'ont rien de vexillologique, cet essai est intéressant car il met en lumière la nécessité de travailler à affermir et à préciser la terminologie francophone dans ce domaine.

Quelques illustrations. Bibliographie sommaire.

Préface de notre confrère Dominique Cureau, webmaster du site Vexillologie provençale.

ISBN: 9782750428150

Nîmes, Lacour, mai 2011. in-8, 21 x 15 cm, broché, 90 pages.— 20 €

lundi 19 septembre 2011

FRANCIAE VEXILLA : Parution du n° 63/109

Le n° 63/109 de Franciae Vexilla est paru. Outre les rubriques habituelles, on y trouvera un long article (avec 2 pages en couleurs et une carte) sur le Soudan du Sud, qui a accédé à l'indépendance le 9 juillet 2011 ainsi que quelques articles sur les drapeaux de l'OCI, les étendards du Prince de Galles et du duc de Cambridge, ainsi que sur l'archipel d'Héligoland. Enfin, la découverte d'un drapeau républicain de 1790 (?) ravira les amateurs d'histoire de France. Un bref compte-rendu du congrès de Washington figure en dernière page.







lundi 5 septembre 2011

Record à 165 m pour le drapeau du Tadjikistan



Le drapeau tadjik flotte désormais en haut d'un mât mesurant 165 mètres. Le plus pauvre des anciens satellites soviétiques a fait cette semaine son entrée dans le Livre Guiness des Records.
Il a été hissé en haut de l'immense mât trônant au milieu de la ville lors d'une prestigieuse cérémonie organisée à Dushanbe, la capitale de la petite république qui célèbre le vingtième anniversaire de son indépendance.
Le mât mesure trois mètres de plus que le précédent record détenu depuis un an par l'Azerbaïdjan (162 m). Il pèse environ 700 kg et mesure 60 mètres sur 30.
Mais s'il est le plus haut, il n'est pas le plus grand : en effet le drapeau de l'Azerbaïdjan mesurait 70 mètres sur 35.
La course au record avait pris une autre dimension depuis février 2010, lorsque la Malaisie avait franchi la barre symbolique des 100 mètres de haut.

Source :
http://www.rtbf.be/info/etcetera/detail_le-tadjikistan-entre-dans-l-histoire-en-hissant-son-drapeau-a-165-metres?id=6687533

dimanche 4 septembre 2011

Un drapeau pour chaque jour…

Les éditions Chronique viennent de publier un ouvrage à spirales à poser et à tourner chaque jour avec un drapeau par page.

À première vue, comme beaucoup d'autres livres à destination du grand public, cet ouvrage peut sembler sans grand intérêt. En réalité, il n'en est rien et ce titre recèle un certain nombre de pépites car on y trouve beaucoup de drapeaux et de pavillons peu connus: ceux de quelques villes (Tallin, Varsovie, Sevilleou Nicosie par exemple), de territoires (Sahara occidental, Nakhitchevan, Mustang, Turkestan oriental ou Osetie du sud), de provinces (irlandaises et autres), de peuples (lapons, maoris, berbères, etc.), des contrade de Sienne, des états vénézuéliens, ainsi que des drapeaux historiques (Hasbourg, Jacobites, Crète autonome, Carnaro et Fiumegrand-duché de Cracovie, Katanga, etc.)
En revanche, on regrettera quelques dessins fautifs: Israël, Croix rouge…

Laurent Palet. Drapeaux et pavillons. Voyager, découvrir, apprendre. Paris, Chronique, 2011.
400 pages, cartonné.— 18,90 €. ISBN: 9782918978794

mercredi 13 juillet 2011

Une relique de la fête de la Fédération

Un historien local vient de retrouver dans le grenier de la mairie de Quintigny, petite commune jurassienne de 200 habitants, un drapeau d'époque révolutionnaire, qui d'après le conservateur des antiquités et des objets d’art du Jura daterait de 1790 et aurait été déployé lors de la Fête de la Fédération, première fête du 14-Juillet.


Cette analyse se fonde sur l'examen des clous « faits main », de la toile, des inscriptions de forme ancienne et de la technique de broderie dîte « passé simple ».

Il s'agit d'une bannière, rouge au recto et portant l'inscription Valeur & bonne foi et blanche au verso avec l'inscription Dieu et la Patrie. Elle aurait flotté à Belfort, à 160 km de Quintigny, pour les obsèques du général Lecourbe en 1815.

La commission des objets mobiliers du Jura devait décider ces jours-ci de l’avenir de la pièce. À terme, elle pourrait être classée au titre des monuments historiques, avec l’aval du ministre de la culture.

mardi 12 juillet 2011

Un cahier de devoir de vacances vexillologique !

Les éditions La Martinière jeunesse viennent de publier un amusant “cahier d'activité” sur les drapeaux destiné aux enfants de 6 à 8 ans.

Pour tout savoir sur les drapeaux du monde entier avec des jeux, des devinettes, des coloriages, 20 stickers, un puzzle et 2 posters.


Faire le tour de la planète en s'amusant ? Rien de plus simple ! Embarque pour ce voyage à la découverte des drapeaux du monde et apprends non seulement à les reconnaître, mais aussi à comprendre leur fabuleuse histoire. Et grâce à des devinettes, des découpages, des coloriages et de nombreux stickers, fais travailler tes méninges, exerce ton imagination et affine tes talents de dessinateur.

lundi 11 juillet 2011

Guerre des drapeaux en Belgique

Un groupuscule jusque là inconnu Alliantie voor een tweetalig Brabant (A2B) [Alliance pour un Brabant bilingue] s'est illustré durant quelques minutes lundi 11 juillet en remplaçant, sur l'hôtel de ville de Bruxelles, sur la place de la Paix, à Crainhem, et à la Butte du Lion de Waterloo, le drapeau flamand par l'ancien drapeau du Brabant unifié.
Il s'agit d'ailleurs d'une version “politique“ du drapeau de cette province disparue depuis le 1er janvier 1995, puisqu'il est bordé d'un fin liseré jaune et rouge. Cette version a déjà été aperçu lors de manifestations en faveur de l'unité de la Belgique, et ce depuis 2008.

dimanche 10 juillet 2011

Indépendance du Soudan du Sud

Le Soudan du Sud a accédé hier, 9 juillet 2011, à l'indépendance en se séparant de la République du Soudan.


À cette occasion, a été officiellement adopté le drapeau que ses partisans utilisait officieusement depuis plusieurs années et qui était à l'origine l'emblème utilisé par l'Armée populaire de libération du Soudan qui luttait pour l'indépendance de la région. Il s'inspire du drapeau du Kenya en en reprenant la composition et les couleurs.

Comme souvent, il en existe une description symbolique: le noir représente l'identité du peuple, le rouge le sang versé dans la lutte pour l'indépendance, le blanc la paix et le vert l'agriculture et les ressources naturelles. L'étoile jaune signifie l'optimisme du peuple sur un triangle bleu figurant le Nil, mais aussi l'étoile du berger qui guide le peuple ou la Vierge Marie (le Soudan du Sud étant un pays à majorité chrétienne).

samedi 9 juillet 2011

Toujours la question du drapeau calédonien

Le premier ministre François Fillon a assuré vendredi 8 juillet que les deux drapeaux kanak et tricolore, contestés par une partie du personnel politique calédonien, continueraient à "flotter" sur le Caillou dans l'attente d'un drapeau commun.

Levée des deux drapeaux lors de la visite
de F. Fillon en Nouvelle-Calédonie
en juillet 2010.
Notez la flamme tricolore avec la croix de Lorraine
rouge, souvenir du fait que le territoire
fut la troisième colonie de l'Empire
à rejoindre la France libre, dès 1940. 
Lors 9e comité des signataires de l'accord de Nouméa (1998) qui vient de se tenir dans une annexe de l'Hôtel de Matignon où avaient été signés, en 1988, les accords de Matignon qui avaient ramené la paix sur le Caillou, a abordé la question sensible du drapeau calédonien.

A l'origine de la crise politique, le choix de deux drapeaux comme emblèmes du Caillou, soutenu par l'alliance au pouvoir (Rassemblement-UMP, une formation minoritaire de droite et deux partis indépendantistes) est vivement contesté par Calédonie ensemble (CE, droite) et le Palika (indépendantiste, membre du FLNKS).

"Les deux drapeaux continueront à flotter jusqu'à ce que la recherche en commun de ce signe identitaire, prévue par l'accord de Nouméa, aboutisse", a annoncé M. Fillon. Il a assuré que "toutes les décisions seraient prises" pour que les deux drapeaux apparaissent sur "tous les bâtiments publics" comme les gendarmeries, casernes et services des douanes.

vendredi 8 juillet 2011

Drapeau étranger et principe de neutralité du service public

Le tribunal administratif de Lyon vient de demander, le 6 juillet 2011, au maire de Vaulx-en-Velin (Rhône) de retirer sous 48 heures le drapeau palestinien flottant au fronton de la mairie depuis juin 2010.

Le tribunal administratif (décision intégrale ici) a suivi les conclusions du rapporteur public, le 29 juin, selon lesquelles la prise de position du maire de Vaulx en Velin « méconnaît le principe de neutralité du service public reconnu par le conseil constitutionnel et empiète illégalement sur les attributions de l’Etat auquel la constitution confie seul le soin de déterminer et d’exprimer la politique étrangère ».

Ce point de vue est celui du préfet du Rhône qui avait demandé deux fois au maire de retirer le drapeau palestinien installé devant l’hôtel de ville depuis juin 2010. Il s’y était opposé dans un courrier daté du 15 mars 201. C’est cette décision qui a été annulée par le tribunal tribunal administratif de Lyon, qui demande le retrait du drapeau palestinien dans les 48 heures. Le maire de la ville invoquait notamment la nature pacifique et civique du drapeau « sans propagande politique ».
Le tribunal a cependant estimé que compte tenu des prises de positions du maire en lien avec le conflit israelo-palestinien, le préfet du Rhône « est fondé à soutenir que le maintien à titre permanent du drapeau palestinien devant la mairie est contraire au principe de neutralité des services publics auquel est soumise la commune ».

samedi 2 juillet 2011

Le lancer de drapeau se féminise !

Pour la première fois une femme à participé à une fête fédérale suisse de lancer de drapeau.

Ce sport typiquement helvétique consiste à agiter un drapeau d'un format donné de droite à gauche, à l'envoyer en l'air et à le rattraper par le manche. Il était jusqu'à présent exclusivement masculin. Mais cette année, Erna Fischbacher, première femme à lancer le drapeau, participait à l'événement.

Selon le règlement en vigueur jusqu'en 2009, le lancer du drapeau ne pouvait se faire qu'en costume. Les femmes auraient donc dû porter leur tenue traditionnelle. Mais avec la jupe, il est impossible de faire passer le drapeau entre les jambes. Depuis le changement de règlement, Erna Fischbacher lance le drapeau en pantalon en en gilet. A Naters (VS) en 2009, elle a écrit une page de l'histoire de cette tradition suisse: pour la première fois, une femme a été notée dans un concours.

jeudi 30 juin 2011

Un nouveau drapeau princier au Canada

À l'occasion de la visite officielle du du duc et de la duchesse de Cambridge au Canada du 30 juin au 8 juillet, le gouvernement à fait élaborer, par l’Autorité héraldique du Canada à la résidence du Gouverneur général à Ottawa, un drapeau personnel pour le prince (communiqué officiel ici).

C’est le premier drapeau personnel créé pour un membre de la famille royale au Canada depuis 1962, moment où on a annoncé que la Reine du Canada avait adopté un drapeau personnel pour son propre usage au Canada.

La Reine a également approuvé la conception et la création d’un drapeau personnel en vue d’une future utilisation au Canada pour le prince de Galles.

Une intéressante note à ce sujet à été publié par le Gouverneur général du Canada.

samedi 25 juin 2011

An arouezioù a ya gant ar vro

Un superbe Atlas de Bretagne vient de paraître. Il est dû à Mikael Bodlore-Penlaez et Divi Kervella qui ont publié il y quelque temps le Guide des drapeaux bretons et celtes. On ne s'étonnera donc pas de retrouver dans cet ouvrage une page consacrée aux drapeaux bretons, agréablement illustrée et faisant face à une page sur l'héraldique des territoires de la province. Bien entendu, il y a aussi 88 autres cartes qui permettent de mieux comprendre ce qui fait la particularité géographique, historique et humaine de la Bretagne.
Le texte est entièrement bilingue breton-français, d'où le titre de cette info qui signifie "Les symboles qui ont fait la Bretagne" !

On ne peut que souhaiter que d'autres provinces fassent l'objet d'un tel travail à al fois érudit et parfaitement accessible mais surtout donnant aux drapeaux la place qui est la leur dans l'histoire et la géographie des populations.

vendredi 24 juin 2011

FRANCIAE VEXILLA : Parution du N° 62/108

Le n° 62/108 de Franciae Vexilla est paru.

Outre le nouveau drapeau de la Birmanie et les rubriques habituelles, on y trouvera principalement les articles suivants :
1) Népal : un drapeau si singulier. L'article présente un histoire détaillée du pays qui permet d'expliquer l'origine du drapeau népalais à deux pointes.
30 illustrations dont 25 en couleur, avec quelques drapeaux peu connus et quelques états fédérés en cours de création.
2) Vers un État indien du Gorkhaland ? Il est réclamé par les populations de langue népali du Bengale occidental. L'article comprend 7 illustrations en couleurs + une carte. 
3) Le blason et le drapeau de la ville de Vincennes : 7 illustrations dont 5 en couleurs.
4) Une synthèse des 2ème et 3ème conférences d'initiation aux symboles militaires.

Le trimestriel Franciae Vexilla est envoyé à tous les membres de la SFV. Il n'est pas possible de se le procurer autrement.

Les demandes d'adhésions doivent être envoyé au secrétaire-général de la SFV.

mardi 21 juin 2011

Mise à jour n° 5 de l'Album des Pavillons du SHOM

Le Service hydrographique de la Marine a fait paraître en décembre 2010, la mise à jour n° 5 de l'Album des pavillons nationaux et des marques distinctives. Elle comporte 62 modifications concernant 54 pages. 
Ci-contre l'exemple de la page Bhoutan/Biélorussie
Le prix est de 49,70 euros TTC, port non inclus. 

lundi 20 juin 2011

À l'approche des présidentielles: drapeaux et politique

La photo officielle du septennat
du président Giscard d'Estaing,
la première sur laquelle figurait
le drapeau tricolore
La France est déjà entrée en période électorale et peu à peu nous allons voir fleurir les affiches, les tracts, les publications, les manifestes, etc.
La question du drapeau tricolore ne manquera pas de faire partie des sujets qui vont être débattus à cette occasion. Ségolène Royal, le Front National ou l'UMP se sont ainsi récemment saisis de cette question qui depuis bien longtemps pourtant ne semblait plus intéresser nos concitoyens.
En ce qui concerne l'influence du drapeau national sur les choix politiques, on lira avec intérêt un article du site Slate Le drapeau national fait-il voter à droite ? et surtout une intéressante étude universitaire américaine sur cette question.

samedi 14 mai 2011

Le Conseil de l'Arctique signe son premier traité


Le premier traité entre les huit pays membres du Conseil de l'Arctique a été signé le 12 mai 2011 à Nuuk (Groenland), à l'issue de la 7ème réunion, marquant une étape de coopération entre tous les pays de la région. Les représentants du Canada, du Danemark, des États-Unis, de la Finlande, de l'Islande, de la Norvège, de la Russie et de la Suède ont paraphé le premier document juridiquement contraignant sous l'égide du Conseil de l'Arctique (créé en 1996) concernant la recherche et le sauvetage. Les autochtones du Nunavut étaient représentés dans la délégation canadienne. La présidence sera assurée par la Suède de 2011 à 2013.


Ce traité veut montrer que « l'Arctique est une région de coopération, et pas de conflit ». Cet esprit de collaboration sera utile lorsqu'il s'agira de domaines plus délicats comme l'exploitation des ressources, le trafic maritime ou encore la protection de l'environnement. Ce traité n'a aucune incidence sur la souveraineté de l'Arctique. La commission responsable de l'application de la convention des Nations unies sur le droit de la mer prévoit déjà l'encadrement des revendications.

Le logo du Conseil de l'Arctique montre un renard arctique roulé en boule masquant partiellement une carte de la calotte polaire arctique. Il figure parfois sur un drapeau blanc ou bleu.


mercredi 11 mai 2011

Deux expositions virtuelles de drapeaux

En ce moment sur la toile, il est possible de visiter deux expositions virtuelles qui présentent des drapeaux.


La première concerne les affiches de propagande politique et idéologiques de quelques États: la Corée du Nord, l'ancienne URSS, la Chine, les États-Unis et l'Europe.
Il est intéressant de constater que les drapeaux nationaux figurent sur beaucoup de ces affiches.


La seconde, en deux parties (un & deux), présente des ex-libris illustrés de drapeaux américains. Les ex-libris sont de petites vignettes que l'on colle dans les livres pour en indiquer l'appartenance. Elles mentionnent en général le nom du possesseur et ses sujets d'intérêt, son blason, etc.

Il y a sûrement sur internet bien d'autre galeries virtuelles à intérêt vexillologie. N'hésitez pas à les signaler aux lecteurs de ce blog.

dimanche 1 mai 2011

Guinness Rishi vient de battre son record : 305 drapeaux tatoués

Un entrepreneur indien de 70 ans, Har Prakash alias Guinness Rishi, habitant New Delhi, vient de batttre son record (datant de 2010 avec 220 drapeaux) lors d'une conférence sur le tatouage tenue à Katmandou le 25 avril 2011. Il explique qu'il veut aussi promouvoir l'amitié entre les peuples.
Cet homme facétieux possède déja de nombreux records tous plus extravagants les uns que les autres et ambitionne d'être celui qui en possèdera le plus dans le Guinness Book.

dimanche 24 avril 2011

Pâques fête vexillologique

Un pan trop négligé de la vexillologie est celui des drapeaux et des beaux-arts. Rattrapons nous durant ce week-end pascal, avec une évocation de l'étendard de la Résurrection très présent dans l'iconographie chrétienne, à la fois sur de nombreuses toiles dans les musées et par des sculptures ou des peintures dans les églises.

L'une des œuvres les plus connues de la peinture occidentale de la Renaissance, La Résurrection de Piero della Francesca réalisée entre 1463 et 1465 et conservé au musée de Sansepolcro en Toscane, figure le Christ sortant de son tombeau alors que les soldats placés par Ponce Pilate pour le surveiller sont endormis.

Comme dans bien des représentations de cette scène, ou dans celles où le Christ triomphe de la mort, il tient à la main un étendard qui est celui de sa victoire. Le plus souvent cette longue bannière est blanche avec une croix rouge ou l'inverse.
Ces étendards sont d'ailleurs ceux que semblent avoir utilisés les croisés français et anglais lors de leurs tentatives de conquêtes des lieux saints du XIe au XIIIe siècles.

On trouve aussi cette bannière dans les représentations de la descente du Christ aux limbes ou en enfers, et sur celles de l'agneau pascal, figure du fils de Dieu innocent et sacrifié.




samedi 23 avril 2011

Une autre publicité vexillologique

Après la publicité de la principauté de Monaco dans la presse, voici une affiche placée actuellement dans les couloirs du métro parisien en faveur du tourisme en région Poitou-Charentes.


Sur cette photo du port de La Rochelle, on remarque trois drapeaux qui —pour une fois— sont de vrais et beaux emblèmes et non pas de simples logos sur des drapeaux auxquels nous ont habitués trop de collectivités locales.
Le premier, à gauche, est étonnamment le drapeau de Saint-Pierre-et-Miquelon. Le second est celui du Poitou dans sa version classique. Le troisième, sur la tour Saint-Nicolas, est évidemment le drapeau français.
En revanche, deux autres drapeaux sont en partie cachés et sont pour le moment non identifiés: au pied de la tour de la chaîne et à l'entrée du bassin, un drapeau à dominante bleue, et sur cette tour, un drapeau à fond blanc avec des points (?) noirs.
D'autres photos du port de La Rochelle indiquent que de nombreux autres drapeaux y flottent régulièrement. Les lecteurs de ce blog sont invités à apporter des précisions à ce sujet.

vendredi 22 avril 2011

La question des deux drapeaux envenime la vie politique néo-calédonnienne

Les positions se tendent en Nouvelle-Calédonie concernant le compromis politique récent qui avait abouti à faire flotter officiellement et simultanément sur le territoire le drapeau français et le drapeau kanak.

D'un côté une frange de la population plutôt anti-indépendantiste plaide pour un nouveau drapeau remplaçant le drapeau kanak considéré comme un drapeau politique puisque c'est celui du FLNKS. Cette tendance semble plutôt favorable à un drapeau rouge gris rouge vertical avec un logo noir, mais a aussi d'autres projets.
D'un autre côté, les indépendantistes et l'UMP restent favorables aux deux drapeaux.

samedi 16 avril 2011

Drapeaux monégasques

Après la publicité de la principauté de Monaco, restons sur le rocher, avec la parution d'un bel album consacré au carabiniers du prince. Ce corps mi-militaire mi-policier est chargé de la protection du prince et de sa famille ainsi que de missions d'honneur et de service public.

Dans cet ouvrage, quelques pages sont consacrées aux drapeaux et aux fanions de ce corps, avec de belles photographies en couleurs.

mercredi 13 avril 2011

Monaco : 119 nationalités mais 121 drapeaux

Carte parue dans le Courrier International n° 1066 du 7 avril 2011

La principauté de Monaco fait actuellement une campagne de publicité pour faire connaître son rôle à part dans le monde. Sur un territoire de 2 km² inscrit dans un rectangle de 3344 m sur 1140 m, cet État s'affirme comme un carrefour international avec la cohabitation de pas moins de 119 nationalités sur son territoire, ce qui, écrit avec humour, ne peut être le cas que d'un grand pays ! 
La carte de la principauté a été habillée des 119 drapeaux concernés, mais en comptant méthodiquement, du Congo à l'Autriche on trouve en réalité 121 drapeaux ! Cherchez l'erreur !

vendredi 8 avril 2011

FRANCIAE VEXILLA : Parution du n° 61/107

Le n° 61/107 de Franciae Vexilla est paru.
Outre le compte-rendu de l'Assemblée générale annuelle et les rubriques habituelles comme les publications ou les conférences, on y trouvera trois articles principaux :
1) La genèse mouvementée de l'Équateur avec 32 illustrations dont 20 en couleur, avec quelques drapeaux peu connus.
2) Les principales sécessions au Mexique pendant le XIXe siècle. On trouvera en particulier celles du Texas, du Rio Grande, du Yucatan et de la Californie. 
3) Les symboles de la Tchécoslovaquie, entre la Bohême et la république Tchéque, avec 16 illustrations en couleur.

mercredi 23 mars 2011

Étendards aux enchères

Quelques-unes des lus belles pièces
Un important lot de 21 copies du XIXe siècle d'étendards et fanions militaire de l'ancien régime va  être vendu aux enchères à Paris le 31 mars prochain.

Cet ensemble provient de l'intégralité du mobiliers et des objets du château de Gourdon (Alpes-maritimes) qui est organisée par Christie's au palais de Tokyo à Paris du 29 au 31 mars.

Certains des ses fanions sont en soie brodée, tous sont sur des hampes en bois avec pique au sommet. Un certain nombre sont fragile et parfois abimés. Il y a notamment des étendards du "14e Régiment”, “32e Régiment”, “34e Régiment”, “5e Régiment”, “64e Régiment”, “1er Picardie”, “Garde du corps” et “Charles Quint”.

Les étendards dans une des salles du “musée”
dans le château de Gourdon
Ils sont exposés au premier étage du palais de Tokyo, vendredi 25 mars de 14h à 20h, samedi 26 mars de 10h à 23h30, et dimanche 27 et lundi 28 mars du 10h à 20h.

mardi 22 février 2011

Réapparition de l'ancien drapeau libyen (actualisé 2)

À l'occasion de l'importante contestation populaire qui a débuté le 15 février dernier contre le régime du colonel Kadhafi en Libye, on a vu réapparaître —comme signe de ralliement des contestataires— l'ancien drapeau du royaume libyen.

Composé de trois bandes horizontales inégales rouge, noire et verte avec au centre le croissant et l'étoile blancs, il fut le drapeau national de l'indépendance en 1951 au coup d'État de Kadhafi en 1969. Il restait depuis le symbole des monarchistes libyens.

Il a notamment été hissé sur un bâtiment à Benghazi, et hier soir, 21 février, sur l'ambassade de Libye à Londres à la place du drapeau uni vert qui est celui du pays depuis 1977 (une vidéo de cette action est visible sur le site de la BBC). Le personnel du consulat de Libye à Alexandrie l'a aussi hissé aujourd'hui.

Dans une intervention télévisée dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 février, Seïf al-Islam, deuxième fils de Mouammar Kadhafi, a par ailleurs évoqué une constitution revue, et même un « nouvel hymne national et un nouveau drapeau », mais sans apporter de précision quant à ce nouveau drapeau.


Actualisé le jeudi 24 février à 10h45 :

Sur un certain nombre de photos (par exemple ci-dessous, notamment la couverture de Libération de ce jeudi matin 24 février) le drapeau brandi par les manifestants ou hissé sur des bâtiments est formé de trois bandes horizontales égales.



jeudi 17 février 2011

La querelle des deux drapeaux, français et kanak, fait tomber le gouvernement néo-calédonnien

C'est à propos des deux drapeaux de la Nouvelle-Calédonie que le gouvernement de l'île vient de tomber.

Voici la dépêche que publie ce matin l'AFP sur la question:

NOUMEA — La querelle des deux drapeaux - français et kanak -, comme emblèmes de la Nouvelle Calédonie, a dégénéré jeudi en crise politique dans cet archipel, avec la chute du gouvernement collégial et la détermination de son président déchu à obtenir l'organisation de nouvelles élections.
Jeudi après-midi, les trois membres Union Calédonienne (UC, indépendantiste) du gouvernement ainsi que leurs suivants de listes ont démissionné de l'exécutif, qui dès lors n'est plus en mesure de fonctionner.
Le gouvernement compte 11 membres, élus à la proportionnelle par le Congrès de ce territoire autonome.
Les responsables de l'Union calédonienne
L'UC, parti du FLNKS (Front de Libération Nationale Kanak Socialiste), reproche à Philippe Gomes (Calédonie Ensemble, centre droit) de faire de "l'obstruction" sur le dossier des deux drapeaux - tricolore et kanak - comme emblème de l'archipel.
"Le drapeau kanak est le visage d'une des deux légitimités du pays", a affirmé Charles Pidjot, président de l'UC, qui considère M. Gomes comme responsable du fait que quatre communes calédoniennes n'ont pas hissé les deux étendards.
Dans le cadre de l'accord de Nouméa, la Nouvelle-Calédonie doit se doter de signes identitaires, dont un drapeau, illustrant la communauté de destin.
Après avoir pataugé de nombreuses années, cette question a évolué avec la proposition du député UMP Pierre Frogier d'adopter non pas un mais deux drapeaux, reflétant les "deux légitimités" : française et kanak.
Controversée, cette solution, portée par le Rassemblement-UMP et l'UC, a reçu le soutien du Premier ministre François Fillon, venu à Nouméa en juillet, et a fait l'objet d'un voeu au Congrès calédonien.
Elle n'a cependant pas suivi la procédure législative prévue par l'Accord de Nouméa. En juin dernier devant les dirigeants calédoniens à Paris, le président Nicolas Sarkozy l'avait qualifiée "d'étape dans un processus plus long, qui devra aboutir au choix d'un drapeau unique".
De son côté, Philippe Gomes a dénoncé un accord entre l'UC et le Rassemblement-UMP "pour avoir (sa) peau".
Le drapeau kanak et le drapeau tricolore levés ensemble
devant la mairie de Bélep (province du Nord) le 18 novembre 2010.
Il s'est dit "totalement" déterminé à bloquer les institutions, dans l'optique d'obtenir de Paris une dissolution des assemblées et un retour aux urnes.
"Ils ne feront pas une alliance dans le dos des Calédoniens, il leur faudra la légitimité du suffrage universel", a-t-il prévenu, précisant que dès l'élection du nouveau gouvernement le 3 mars, Calédonie Ensemble le fera tomber, en démissionnant collectivement à son tour.
Actuellement à Paris, le député UMP Pierre Frogier a déclaré "comprendre" la démarche de l'UC, estimant qu'elle ne devait pas générer d'instabilité.
Les drapeaux kanak, français et européen
sur l'hôtel du siège du gouvernement
Au sein des indépendantistes, la stratégie de l'UC ne fait pas l'unanimité. Le Palika, autre parti prépondérant du FLNKS, a dénoncé "une perte de temps" et au sein même de l'UC des voix discordantes se sont exprimées.
La droite non indépendantiste est majoritaire au Congrès de Nouvelle-Calédonie mais elle est éclatée en plusieurs formations qui se querellent. Les indépendantistes kanak sont eux-aussi très divisés.
Ces crispations suscitent l'inquiétude dans les milieux économiques et dans la population, alors que se profilent les discussions sur la sortie de l'accord de Nouméa. Entre 2014 et 2018, les Calédoniens seront appelés à se prononcer par référendum sur le maintien ou non de liens avec la France.




mardi 1 février 2011

Franciae Vexilla de décembre

Le nouveau Francia Vexilla (n° 60) est paru en décembre 2010.

Il est principalement consacré aux emblèmes de la Carélie depuis les origines, c'est à dire depuis le peuplement par des peuples migrateurs d'origine finno-ougrienne. L'article est illustré de 22 documents et dessins dont 19 en couleurs.

Ce numéro comporte aussi un article sur les emblèmes de la commune de Valréas et du drapeau des 4 quartiers de la ville, et un autre article sur les emblèmes (15 documents en couleurs) des entités issue de l'éclatement des Antilles néerlandaises. 
On trouve aussi le drapeau du XXIVe congrès de vexillologie qui se tiendra en 2011 à Washington. 


Le trimestriel Franciae Vexilla est envoyé à tous les membres de la SFV. Il n'est pas possible de se le procurer autrement.

Les demandes d'adhésions doivent être envoyé au secrétaire-général de la SFV.


dimanche 30 janvier 2011

Flagmaster de décembre 2010

Le n° 137 de Flagmaster vient de paraître. Au sommaire des articles —comme toujours largement illustrés— sur les nouveaux drapeaux de la cour suprême du Royaume-Uni et de la Birmanie, sur l'adoption du drapeau de l'État de la cité du Vatican en 1929, sur l'histoire du drapeau du Nigéria et sur l'évolution vexillologique et institutionelle des Antilles néerlandaises; ainsi que la seconde partie de l'article sur les drapeaux polonais, et la onzième partie de celui sur les cocardes des États du pacte de Varsovie.

mardi 25 janvier 2011

une proposition de loi pour réglementer l'usage des drapeaux étrangers dans les lieux publics

Selon une dépêche de l'AFP de ce matin, une proposition de loi va être déposée dans ce sens:

MARSEILLE — Le député UMP des Bouches-du-Rhône, Guy Teissier, a annoncé lundi qu'il souhaitait déposer à l'Assemblée une proposition de loi visant à "réglementer l'usage des drapeaux étrangers dans les espaces publics", et pas seulement dans les mairies lors des mariages.
"Je déposerai dans quelques semaines une proposition de loi visant à réglementer l'usage des drapeaux étrangers dans les espaces publics", a annoncé le député lors de ses voeux à la presse à Marseille.
"Je pense que les lieux publics doivent rester des lieux nationaux et faire l'objet de respect, qu'ils soient des mairies, des préfectures", a-t-il ajouté.
"Cela ne veut pas dire que je souhaite interdire toute manifestation de drapeaux étrangers sur notre sol, mais je pense qu'il faudrait qu'il y ait au préalable une demande d'autorisation pour que les drapeaux étrangers soient déployés", a-t-il précisé.
Selon l'entourage du député, sa proposition en faveur d'une "réglementation et non une interdiction", vise en particulier à donner une base légale permettant aux forces de l'ordre d'intervenir dans le cas "d'attitudes de provocation envers les valeurs de la République", y compris dans la rue.
Cette proposition élargit le champ d'une précédente proposition de loi déposée à l'Assemblée en octobre 2009 par un autre député UMP, Elie Aboud. La proposition de l'adjoint au maire de Béziers (Hérault) a été transformée en un amendement, adopté dans le cadre du projet de loi sur l'immigration.
Il vise spécifiquement les cérémonies de mariage dans les mairies et prévoit que "s'il l'estime nécessaire, le maire […] peut user verbalement du rappel à l'ordre […] et suspendre, en tant que de besoin, la célébration".
En décembre 2009, le maire d'Orange, Jacques Bompard, (ex-FN, élu sous l'étiquette MPF) avait pris un arrêté municipal interdisant d'arborer en mairie ou à proximité des drapeaux étrangers lors des cérémonies de mariages.

lundi 24 janvier 2011

Le numéro du vingtième anniversaire du bulletin de la société sud-africaine de vexillologie

La Southern African Vexillological Association (SAVA) vient de publier le dernier numéro de son bulletin (daté du 31 décembre 2010) qui marque le vingtième anniversaire de cette association fondée en novembre 1990.
Dans cette livraison (publiée désormais uniquement sous forme de pdf) se trouve des articles sur les drapeaux de Nouvelle-Calédonie, de Birmanie, du futur Sud-Soudan et de Grèce; ainsi que sur le projet de drapeau pour l'île britannique d'Ascension.

mardi 11 janvier 2011

Vers un nouvel État, un nouveau nom et un nouveau drapeau ?

Le Sud-Soudan autonome au sein du Soudan est appelé à voter du 9 au 15 janvier 2011 sur son appartenance au Soudan  ou sur la sécession. Il est constitué de 10 États sur un territoire un peu plus grand que la France, (590 000 km²) et peuplé de 8 260 000 habitants en 2008. Les premiers résultats provisoires sont attendus vers le 31 janvier. Le résultat ne fait guère de doute à condition que le taux de 60% de participation soit atteint.
La naissance du nouvel État pourrait être proclamée le 9 juillet, à la fin de la période intérimaire de 6 ans née de l'accord de paix.
Le sud du Soudan est peuplé de populations noires ethniquement proches de celles de l'Ouganda et du Kenya, catholiques ou animistes,  tandis que le nord est peuplé de musulmans arabes. 

Le nom du nouvel État est encore en gestation. Il y a antagonisme entre ceux qui veulent conserver le nom Soudan, et ceux qui veulent le supprimer. Rappelons que le mot Soudan veut dire noir en arabe (Bilad as Soudan, le pays des Noirs), ce qui serait un paradoxe si le Soudan musulman conservait son nom et que le sud l'abandonne.
Certains souhaitent le nom de Nouveau Soudan tandis que d'autres veulent conserver le Sud-Soudan. Les dirigeants au pouvoir du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM) ont une préférence pour la république de Kouch, qui est le titre de l'hymne national : "La terre de Kouch", ou Kouchitie. La population préfère elle, le terme république du Nil, Nilotia, ou Nilotland. On trouve encore Azania, Équatoria, ou Djouwama (formé par les premières syllabes des 3 capitales régionales, Djouba, Wau et Malakal).

Le drapeau du SPLM

Quant au Soudan (du nord), il s'interroge aussi sur le maintien du nom Soudan, qui ne le concernerait plus beaucoup en cas de sécession.

Un drapeau doit aussi être adopté. Le drapeau qui flotte dans les rues est celui du SPLM, qui est inspiré de celui de son voisin, le Kenya. Certains voudraient voir figurer le buffle, animal historique du Soudan, tandis que d'autres préfèrent l'image d'un oiseau. 
                     Hervé Calvarin